Comme tout autres être vivant, les NAC ou Nouveaux Animaux de Compagnies peuvent tomber malade. Ils sont beaucoup plus fragiles et exigent souvent des soins préventifs et des soins spécifiques. Pour en prendre soin, il faut choisir une formule d’assurance pouvant répondre à ses besoins. Visitez ce site pour plus d'information : nfmas.org

Les particularités d’une assurance NAC

En effet, les assurances pour animaux compagnies sont uniquement pour les chiens ou chat. Les NAC ont leurs propres couvertures santé. L’assurance NAC est une mutuelle santé uniquement pour les nouveaux animaux de compagnie légaux en France : furets, souris, hamsters, lapins, rats, hermines, poissons, gerbilles, perroquets…Il s’agit d’une formule spécifique, adaptés aux risques et aux besoins des NAC. La prise en charge, la franchise annuelle et le plafond annuel ne sont pas les mêmes pour ces différents animaux et les différentes compagnies d’assurances. Il y a également un âge-limite de souscription. Pour un furet par exemple, il est pris en charge à partir de trois mois jusqu’à deux ou trois ans.

Pourquoi souscrire à une assurance NAC ?

Comme l’assurance pour animaux de compagnies, l’assurance NAC protège à la fois votre animal et votre portefeuille. Si vous faites une comparaison entre chien et NAC, ces derniers sont plus fragiles et ont besoin d’un soin régulier. En échange d’une cotisation mensuelle qui varie entre 15 et 30 euros, vous allez pouvoir vous faire rembourser sur les frais des soins de votre animal. En principe, l’assurance NAC prend en charge les soins et la consultation vétérinaire en cas d’accident ou de maladie. Il rembourse également les frais liés à une opération chirurgicale. Avoir un animal en bonne santé vous procure une tranquillité d’esprit.

Avant de penser à un contrat d’assurance NAC, vérifiez si votre animal est éligible ou non à la mutuelle NAC. Informez-vous également sur la particularité de chaque formule et demandez toujours un devis. Si votre animal de compagnie est assez rare, ce sera plus difficile de trouver un contrat d’assurance. De même, les cotisations sont souvent chères avec très peu de garanties.